Les dispositifs de sécurité des banques en ligne



Comparatif banque en ligne

Si les services des banques en ligne attirent de plus en plus de personnes ces derniers temps, d’autres consommateurs se montrent encore plus réticents à cause de nombreux risques liés à la gestion d’un compte bancaire en ligne et à la sécurité informatique, à ne citer que le piratage, le skimming, l’hameçonnage ou phishing, les logiciels espions ou encore le réseau de connexions public aux bornes WIFI. Heureusement que la plupart des établissements financiers accessibles sur Internet mettent en place des dispositifs comme gages de sécurité.



Le cryptage des données



Parmi les mesures de sécurité mises en œuvre par les organismes financiers virtuels, il existe un système de cryptage des données SSL (Secure Socket Layer). Ce dispositif à la pointe de la technologie consiste, en effet, à protéger le transfert des données et garantir la confidentialité, l’authenticité et l’intégrité de celles-ci. Il permet de renforcer la sécurité de l’espace client lors de la connexion au compte. Grâce à un protocole HTTPS, la technologie SSL empêche toutes sortes d’interception frauduleuse des données lors de leur transmission. Ainsi, les données véhiculées ne sont visibles qu’entre le visiteur établissant la connexion et le serveur du site web.



Les codes d’identification des clients



Pour identifier la personne derrière l’écran, les banques en ligne exigent souvent l’entrée d’un code client pour avoir accès au compte bancaire. Certains établissements proposent même un clavier virtuel lors de l’étape de l’identification pour éviter toute tentative de piratage. Ce code est personnel et ne doit pas être divulgué. Les banques ne cessent, par ailleurs, d’informer leurs clients sur les précautions à prendre pour protéger leurs données, comme le changement de mot de passe fréquemment ou la protection de l’ordinateur. Pour les opérations sensibles et importantes, d’autres mesures de protection sont prises comme le changement du numéro d’identification et la connexion depuis un nouvel ordinateur.




Pour approfondir le sujet :

ch be lu ca